Différence entre le coton conventionnel et le coton bio

Aujourd’hui, nous allons te parler du coton, la matière leader de nos textiles et te donner les différences entre le coton conventionnel, le coton biologique et les certifications (GOTS et OCS). 

Qu'est-ce que le coton ?

Le coton est une fibre d’origine végétale qui est développée à partir de l’enveloppe de la graine de coton. Selon la longueur de la fibre (de 5 à 60 mm), le fil qui en est composé subit divers traitements et est classé en : fibre courte, fibre moyenne et fibre fine. 

Au fur et à mesure que la fibre mûrit, les dépôts de cellulose augmentent, ce qui augmente la résistance de la fibre. En termes de composition chimique, le coton est composé à 95% de cellulose et les 5% restants sont constitués d’impuretés grasses et minérales.

 

Le coton est la fibre textile naturelle la plus produite dans le monde, elle est très présente dans nos maisons : les serviettes avec lesquelles nous nous séchons, les draps avec lesquels nous dormons, les vêtements que nous portons, les produits d’hygiène féminine…

L'industrie du coton dans le monde.

Seuls 5 pays concentrent 75 % de la production mondiale de coton :

  • Inde : 6,1 millions de tonnes.
  • Chine : 5,5 millions de tonnes.
  • États-Unis : 4,1 millions de tonnes.
  • Brésil : 1,9 million de tonnes.
  • Pakistan : 1,7 million de tonnes.
Différence entre le coton conventionnel et le coton bio

Coton conventionnel

Il est courant de trouver la dénomination de “Coton 100% Naturel” sur des produits, et c’est exact, le coton est une plante et donc il est naturel. Jusqu’ici tout semble clair, enfin en apparence car ce qui n’est pas si clair, c’est que ces marques essaient de lui donner une connotation “éco” ou “green”, et rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Car même si le coton conventionnel est bien une matière naturelle, sa culture n’a rien d’écologique.

 

Les cultures de cotons conventionnelles consomment 25% des insecticides utilisés dans le monde et 10% des pesticides, avec pour conséquence des effets néfastes sur la terre elle-même, les eaux souterraines, les agriculteurs et le produit final. 

L’OMS estime que plus de 28 000 agriculteurs meurent chaque année dans ces champs en raison de la forte toxicité de certains des produits utilisés. De plus, le coton conventionnel est blanchi en utilisant de grandes quantités de composés toxiques et de métaux lourds qui finissent par affecter les travailleurs. 

La face cachée du coton conventionnel

Pour un T-shirt 100 % coton de 150 g vendu 15 € en magasin, la rémunération du producteur pour son coton graine (0,15 €) et le prix de la matière première (la fibre, 0,20 €) représentent moins de 3 %. 

 

Les agriculteurs sont piégés dans un cercle vicieux d’endettement en raison de leur dépendance croissante vis-à-vis des monocultures et de la perte de biodiversité des cultures, de leur dépendance croissante vis-à-vis des semences non renouvelables et des monopoles qui leur fournissent des services, les matériaux chimiques nécessaires pour soutenir les cultures. coton Bt*, et la diminution conséquente de la fertilité des sols.

 

Le coton conventionnel est l’une des cultures les plus chimiques , elle utilise pas loin de 25 pesticides et engrais différents, dont nombreux sont toxiques pour l’homme ou sont des cancérogènes très connus. Elle peut poser de graves problèmes de santé pour les agriculteurs et les communautés agricoles , en particulier dans les zones où les directives d’utilisation appropriées peuvent ne pas être suivies.

 

* Le coton Bt résistant aux insectes a été introduit par Monsanto en 2002 – Il est comme vous vous en doutez, génétiquement modifié (OGM)

Coton biologique vs Coton conventionnel

Coton biologique

Le coton biologique ou “Coton Bio” émerge comme une alternative responsable et éthique.

Le coton biologique est cultivé sur des terres exemptes de pesticides, d’herbicides et d’engrais chimiques de synthèse et ne contient pas d’organismes génétiquement modifiés, tout en respectant les cycles de la terre grâce à la rotation des cultures. Pendant le processus de production, aucun agent de blanchiment ou colorant toxique n’est utilisé, ce qui est bénéfique pour notre peau et notre santé en général. 

 

Un autre aspect très important est concernant les travailleurs agricoles et les producteurs, qui voient leurs conditions de travail et leur santé améliorées car ils ne sont plus en contact avec des produits toxiques. Le coton biologique est cultivé selon des normes strictes et certifié par un organisme indépendant.

Avantages du coton bio

Chaque fois que nous utilisons des produits en coton biologique, nous réduisons les risques de réactions allergiques, notre peau respire mieux et nous contribuons au soin de notre écosystème.
L’utilisation de vêtements en coton biologique chez les bébés est fortement recommandée, car leur peau délicate nécessite des soins plus particuliers et une douceur supplémentaire des tissus qui sont en contact direct avec leur peau, en particulier chez ceux qui souffrent d’eczéma et de l’une de ses formes les plus courantes : la dermatite atopique.

Le coton 100% biologique est beaucoup plus doux que le coton ordinaire, il permet à la peau plus de ventilation et de respiration. 

Le coton biologique n'utilise que des produits naturels, offrant des avantages aux producteurs, à l'environnement et au consommateur :

Bénéfices pour les producteurs

Non toxique, il préserve ainsi la santé des producteurs lésés par l’inhalation et le contact avec les produits chimiques couramment utilisés en agriculture conventionnelle.

Bénéfices pour l'environnement

L’absence de pesticides et l’utilisation de coton non génétiquement modifié (non transgénique) permet un plus grand respect des ressources naturelles et de l’écosystème.

Bénéfice consommateur

L’utilisation de coton biologique prévient les allergies liées à la mauvaise utilisation des produits chimiques. L’absence de résidus toxiques, fait qu’elle est plus douce et bénéfique pour la peau.

Le coton bio est-il éthique ?

Aucune garantie sur le respect des droits de l'homme

Malheureusement le coton bio ne garantit pas obligatoirement que le respect des droits de l’homme associé à sa production. La majorité des cultures et des productions de coton bio se situent en Inde et en Chine, des pays qui ne sont pas réputés pour le bien être de leurs travailleurs. Même si le coton biologique est moins nocif pour la santé des petites mains qui le manipulent, car il utilise moins de produits chimiques, cela ne veut pas dire que leurs conditions de travail sont améliorés par rapport à la culture du coton conventionnel.

Une transformation utilisant des produits chimiques

Et oui, en lisant ces lignes on peut se dire que coton bio = pas de produits chimiques… Et bien non ! Car la problématique de l’utilisation de produits chimiques ne s’arrête pas à sa culture. Pour transformer la fibre de coton en fil puis en tissus, de nombreuses substances nocives peuvent être utilisées. Le coton conventionnel ou biologique, peut être blanchi au chlore, coloré avec des teintures contenant des métaux lourds et des apprêts pour  modifier sa texture peuvent être appliqués.

Le piège du coton bio

Le coton biologique, grande promesse de durabilité, se cache derrière un réseau de contrefaçons et de tromperies que toute la filière connaît et qui, s’il parvient au consommateur final, mettrait en péril la transformation d’une filière qui commence à peine à se débarrasser des taches de le passé. Il est devenu synonyme de durabilité, mais les scandales de contrefaçon en Inde et de travail forcé en Chine remettent malheureusement en cause cette matière première.

 

Le coton biologique est devenu l’un des principaux leviers de durabilité dans l’industrie de la mode. Contrairement à d’autres stratégies (production circulaire ou le recyclage), l’utilisation du coton bio a été répétée comme mantra dans toutes les stratégies et objectifs environnementaux à court terme des géants de la fast-fashion, dans le but de faire comprendre, à nous consommateurs, que cette matière première est meilleure, plus verte et plus responsable que le coton conventionnel.

 

Sauf que le problème dans la mode, c’est qu’il serait quasiment impossible de dire quelles entreprises, voire quels vêtements, sont entachées de fraude et lesquelles ne le sont pas. Que se passerait-il si on te disait au consommateur que le coton biologique qu’il a dans son placard ne l’est pas ? Ou qu’il est issu du travail d’esclave ?

Plusieurs événements en 2020 sont entrés en collision et en octobre de la même année, GOTS, l’une des principales certifications pour les fibres durables, a reconnu que plus de 20 000 tonnes de coton en Inde avaient été certifiées biologiques alors qu’elles ne l’étaient pas. Parallèlement, les médias ont commencé à parler (enfin) d’un autre scandale qui touche le coton : les accusations d’exploitation dans la région chinoise du Xinjiang, où la minorité ouïghoure travaille dans des conditions forcées dans les plantations de coton.

 

La mode est confrontée à l’une des plus grandes crises de réputation depuis le Rana Plaza, ce qui pourrait mettre en péril la plus grande transformation à laquelle l’industrie a été confrontée depuis des décennies.

 

Alors comment s’assurer que le coton biologique est bon dès sa cultures et jusqu’à nos placards ? Et bien grâce aux labels et certifications !

Différence entre le coton conventionnel et le coton bio

La solution des labels

Pour s’assurer au maximum que les vêtements en coton biologique que nous achetons respectent les droits de l’homme et offrent une traçabilité, il existes des labels qui proposent une solutions à ces deux problématiques :

Chaque fois que nous utilisons un produit certifié biologique, nous ajoutons une valeur ajoutée, un engagement social et environnemental . Nous parions sur un monde un peu plus propre et plus sûr, nous aidons la planète.

Le mot de la fin

J’espère que cet article vous a plu et vous a permis de bien comprendre les différences et les enjeux entre le coton conventionnel et le coton biologique. Pour en savoir plus sur les différents labels qui existent rdv sur Comprendre les labels

Nos produits en coton biologique certifiés GOTS

Laisser un commentaire