Et si notre salle de bain devenait zéro déchet ?

Les emballages et les produits à usage unique s’infiltrent rapidement dans la maison. Avec, en particulier, leurs emballages en plastique, ils sont un problème pour l’environnement, car ils sont très lents à se décomposer et bien souvent ne sont pas recyclé ou recyclable.   La salle de bain contient, à elle seule, plusieurs déchets qu’on peut facilement éviter ! C’est un lieu idéal si tu souhaites te diriger vers le zéro déchet.

 

Avec ces 10 conseils pour éviter et diminuer les déchets, tu te rapprocheras d’une salle de bain zéro déchet, en te débarrassant d’un maximum de polluants tout en consommant de manière plus éco responsable !

1. Remplacer son gel douche et son savon liquide

Au lieu d’utiliser des gels douche et du savon liquide avec des emballages plastiques, pourquoi ne pas essayer cette alternative : le bon vieux savon solide. Bien souvent ils sont sans plastique – dans de nombreux magasins bio, éthiques et magasins en vrac, tu pourras même les obtenir sans emballage.

 

Bien souvent le savon est plus concentré ce qui le rend plus économique et moins cher. Le savon liquide ou gel douche, quant à lui, se compose en grande partie d’eau, ce qui le rend moins respectueux de l’environnement dans sa fabrication et aussi moins efficace. De plus, le surdosage est particulièrement facile. Les ingrédients du savon solide sont généralement à la fois plus respectueux de l’environnement et plus sains.

2. Passer au shampoing solide

La problématique du shampooing est similaire à celle du gel douche.  Alternativement, tu pourras utiliser des shampoings solides, ces derniers ne sont pas fabriqués à base de savon et leurs diverses compositions permettent de s’adapter à différents types de cheveux. Bien sûr, on veille à vérifier soigneusement les ingrédients, car de nombreux shampoings solides sont à base d’huile de palme ou de parfums synthétiques.

3. Réduire les déchets des crèmes pour le corps

Une excellente alternative aux lotions et crèmes pour le corps et leurs contenants en plastique est le soin de la peau aux huiles végétales pures. L’huile d’olive ou l’huile de colza, par exemple, sont idéales pour les peaux sèches et sont susceptibles de se trouver de toute façon dans votre cuisine. Il existe de nombreuses huiles que tu peux acheter facilement en vrac, en épicerie fine ou sur internet.

4. Exit les serviettes hygiéniques et tampons jetables

De véritables montagnes de déchets sont créées depuis la salle de bain par les tampons et les serviettes hygiéniques. Les culottes de règles réutilisables sont disponibles comme alternatives d’hygiène mensuelles. Il y a en a de toutes sortes, là aussi il faut privilégier celles en coton bio.

La coupe menstruelle est aussi alternative au tampon et elle rencontre également une grande satisfaction auprès de la plupart des utilisatrices.

5. Remplacer son déo spray ou bille

Il existe des déodorants solides (presque) sans emballage, la plupart du temps ils sont dans un contenant en carton ou en verre. Un déodorant solide naturel diffère d’un déodorant bille ou en spray à la fois par ses ingrédients, sa forme et ses méthodes de fabrication.

 

En boule, en pot, en pain ou même en stick, il se révèle bien plus efficace qu’un produit classique et présente une durée d’utilisation nettement plus longue. Un déodorant solide équivaut ainsi à deux déodorants traditionnels.

6. Vive le dentifrice solide !

Le dentifrice solide dans sa boite de métal ou en comprimés sont de bonnes alternatives au traditionnel tube en plastique qui trône sur notre lavabo. L’avantage se trouve également dans leur composition, plus saine et moins chimique pour notre émaille et nos muqueuses bucales.

7. Next les bidons de lessives

Bien que tout le monde n’ait pas de machine à laver dans la salle de bain, les lessives ne doivent pas être oubliées dans ta quête du zéro déchet. Aujourd’hui tu peux facilement trouver des kits prêts à l’emploi pour fabriquer ta propre lessive.Et sinon il te reste la possibilité de la faire toi même à base de savon à la soude ou de Marseille et de la stocker dans un contenant en verre réutilisable (ou dans un de tes vieux bidons).

8. Réduire ses produits nettoyants

Des nettoyants pour baignoire, pour la douche, des nettoyants pour les toilettes… Il existe d’innombrables produits de nettoyage pour la salle de bain qui peuvent vite s’accumuler dans nos placards.

 

La plupart de ces produits peuvent être remplacé par du vinaigre blanc. En combinaison avec du citron, il élimine de manière fiable les taches de calcaire et de savon et a également un effet antibactérien. Les canalisations bouchées peuvent également être nettoyées en douceur avec du bicarbonate de soude et du vinaigre.

9. Alternatives au papier toilette

Le zéro déchet concernant le papier toilette est difficile, on ne va pas se le cacher. Il est presque toujours dans des emballages en plastique. Dans les magasins de vrac, tu peux en acheter en vrac ou dans des boîtes en carton. Et si tu n’en trouve pas, tu peux recycler l’emballage plastique de tes rouleaux en les utilisant comme sac-poubelle dans ta salle de bain.

 

Et si tu es vraiment prêt.e à te débarrasser totalement du traditionnel papier toilette, tu peux fabriquer toi-même des carrées en tissus que tu auras récupérer de vieux tee-shirts ou de chute de tissus. Autre solution, qui n’est pas ancré dans notre culture, le nettoyage à l’eau ! Qui, il faut le dire, est plus hygiénique. Cette méthode est très courantes dans de nombreux pays (Afrique du Nord, Asie, Brésil, etc.). Prêt.e à essayer ?

10. Réduire le nombre de produits

La meilleure stratégie de prévention des déchets est de réduire un maximum son nombre pour ne garder que l’essentiel. La salle de bain, en particulier, regorge souvent d’innombrables produits d’entretien et de beauté. Crème contour des yeux, crème anti-rides, lotion pour le corps, après-shampooing, masque, eau nettoyante pour le visage, et bien plus.

Si le zéro déchet dans la salle de bain est peut-être un peu trop optimiste au départ, tu peux toujours en réduire le nombre afin de t’habituer. En faisant de petits ajustements, tu pourras, à ton rythme, te rapprocher et même atteindre, ce mode de vie éco responsable.

 

Et surtout, ne te mets pas de pression ! Chacun à son rythme et sa facilité d’adaptation, ne culpabilise pas car chaque effort compte.

Quelques produits pour une salle de bain zéro déchet

Laisser un commentaire