Moteur de recherche ecologique Notre top 3 a utiliser sans attendre

Avant d’aborder la question des moteurs de recherche une explication sur le fonctionnement d’Internet s’impose.

 

Qu’on le veuille ou non, Internet fait désormais partie intégrante de nos vies. C’est une invention fantastique qui nous facilite grandement la vie. Ce qu’on sait moins (ou que l’on cherche moins à savoir), c’est que ce monde virtuel pollue et on ne parle pas ici de SPAM ou de virus informatique, mais bien d’émissions de CO2!

 

Vous cherchez un moteur de recherche écologique ? Vous avez entendu parler d’Ecosia , Ecogine ou de Lilo ? Vous faites bien : le vaste monde du web représente à lui seul presque 10% des émissions de gaz à effet de serre, et les nouvelles technologies qui envahissent notre quotidien sont aujourd’hui de plus en plus connectées. Les centres de données et les serveurs étant pour la plupart alimentés grâce à des énergies fossiles comme le charbon et le nucléaire, on remarque une réelle prise de conscience de la part des internautes qui se dirigent davantage vers des solutions de navigation de plus en plus écologiques.

 

Si de simples gestes comme celui de désactiver les notifications, vider la boîte mail régulièrement ou encore envoyer des mails sans pièces jointes offrent la possibilité de réduire la pollution numérique, certains voient encore plus loin pour permettre aux utilisateurs la possibilité de réduire leur empreinte carbone sur internet. La création de moteurs de recherches écologiques fait partie de ces initiatives solidaires qui visent à développer l’écologie numérique.

Un moteur de recherche écolo, c'est quoi ?

Un moteur de recherche écolo, c’est tout simplement un moteur de recherche qui utilise ses revenus pour aider des causes environnementales. Là où le moteur de recherche classique utilise son argent pour faire encore plus d’argent… Le moteur de recherche écolo, lui, utilise ses revenus pour planter des arbres, sauver des animaux, nettoyer les océans ou encore aider les médecins.

 

Si vous vous attendiez à lire qu’un moteur de recherche écologique pollue moins que les plus connus à l’image de Bing, Google ou encore Yahoo, vous risquez d’être déçu.
Les moteurs de recherche qui se qualifient d’écologiques sont en fait, des méta-moteurs. C’est-à-dire qu’ils utilisent la technologie des moteurs de recherche traditionnels tels que Google, Bing et Yahoo mais qu’ils reversent une partie de leurs revenus, générés par la publicité, à des causes écologiques, sociales ou humanitaires. C’est en ça que réside la différence. Il n’est donc pas question de moteurs de recherche « écologiques » mais disons, plus altruistes.

 

Nés du constat que les revenus générés par les publicités sur les moteurs de recherche sont relativement importants, ces moteurs dits écologiques choisissent de reverser une partie de ces revenus à des causes humanitaires, sociales ou environnementales afin de compenser leur empreinte carbone.

 

En ce qui concerne les moteurs de recherche « écologiques » francophones, les trois plus pertinents nous viennent de France. Passons-les en revue :

Ecogine : le moteur de recherche associatif made in France

Si vous êtes du genre à préférer le “made in France”, alors ce moteur de recherche a tout pour vous plaire. Créé par trois étudiants de Polytech’Nantes en 2008, le principe de requête est le même que les deux autres moteurs de recherches. Grâce aux profits que génèrent la publicité, 10% des recettes collectées est reversé à des associations solidaires spécialement choisies par les utilisateurs. Pour 1 000 recherches, comptez 2.10€ récoltés et reversés aux associations et ONG. Ces dons sont disponibles dans la rubrique “Associations Soutenues” et visibles à tous.

 

Votre métier vous impose des recherches régulières sur le web ? Ce moteur de recherche éthique est fait pour vous. Utilisant des résultats de recherche fournis par Google, Ecogine permet ainsi de profiter des algorithmes de ce géant du web tout en soutenant une cause écologique. Cerise sur le gâteau, il s’agit d’un moteur de recherche français !

Le système est simple, chaque clic effectué sur une publicité présente sur Ecogine génère des revenus reversés à hauteur de 10% à des associations à but environnemental élues par…. Vous !

Ecosia : le moteur de recherche écolo qui plante des arbres

Créé en 2009 à Berlin, ce moteur de recherche agit en faveur de la pérennité et la conservation des forêts. Partenaire de la fondation WWF, le but de cette start-up est de planter des arbres à chaque nouvelle requête effectuée par les internautes. Au total, 80% des bénéfices publicitaires sont réservés à des programmes de plantation d’arbres à travers le monde.

 

Il faudrait environ 50 recherches internet pour générer la plantation d’un arbre. Sur le site d’Ecosia, on peut d’ailleurs observer le nombre d’arbres plantés, qui ne cesse d’augmenter. Les arbres sont plantés dans de nombreuses régions du monde. En Afrique, en Amérique du Sud, en Asie et même en Europe.

Les trois qualités indéniables d’Ecosia :

  1. La transparence : Tous les rapports financiers sont publiés mensuellement. Cela a en effet pour objectif de montrer au public combien d’arbres ont été plantés grâce aux recherches.
  2. Le bilan carbone : Ecosia a un bilan carbone négatif, grâce aux énergies renouvelables et au CO2 absorbés par les arbres plantés.
  3. Les données personnelles : Ecosia respecte les obligations du Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD).

Lilo : le moteur de recherche aux projets sociaux et environnementaux

Lilo utilise principalement la technologie de Google mais aussi de Bing et Yahoo. Il reverse une partie de ses bénéfices à des projets sociaux et environnementaux, notamment en Belgique.

 

A chaque fois que vous effectuez une recherche, vous gagnez une goutte d’eau. Par la suite, vous pouvez convertir vos gouttes d’eaux en argent pour des associations.

Parmi elles, il est possible :

  1. D’agir pour l’environnement (associations contre la déforestation, contre la pollution des océans…)
  2. D’aider à soigner les enfants et les adultes à travers le monde (Médecins du Monde, Association Petits Princes…)
    De soutenir la cause animale (SPA, WWF…)

 

En conclusion, Lilo est un très bon moteur de recherches écolo car il permet de s’engager pour la planète, pour les animaux et pour l’humain.

Ces moteurs de recherche éco responsables respectent-ils aussi vos données personnelles ?

Vous devez certainement être rassuré en lisant sur ces moteurs de recherche écologiques que vos données personnelles leur tiennent à cœur ? Attention à l’ascenseur émotionnel qui va suivre, il n’en n’est rien ! Ces moteurs de recherche écologiques que nous venons de vous présenter utilisent en effet tous la régie publicitaire de leur partenaire (Google, Yahoo et Bing). La publicité étant leur moyen de générer des revenus, ces dernières doivent être ciblées, ce qui nécessite, même partiellement et temporairement l’utilisation de certaines de vos données confidentielles.

 

Pas de panique toutefois, si vous refusez que vos données personnelles soient utilisées, que votre moteur de recherche soit écologique ou non, vous avez toujours la possibilité de refuser leur exploitation en vous rendant sur les pages « vie privée ». Mais si vous vous y refusez, vous ne participez pas au système de financement de ces différentes sociétés écolos puisque s’il leur est impossible de générer des publicités ciblées sur vos requêtes, les moteurs de recherche ne gagnent pas d’argent, et sans argent, pas de reforestation et pas de sauvetage d’animaux. C’est un choix personnel !

 

Alors, quel moteur de recherche écologique choisirez-vous pour équilibrer votre empreinte carbone sur le Web ?

Laisser un commentaire